Un forum pour l'éveil : Il n'y a que le SOI,rien que le SOI,tout le reste n'est qu'imagination

Forum d'éveil spirituel, d'échange .Nous sommes nombreux à être sur le chemin de l'éveil.Partageons afin de collaborer ensemble vers cette belle entreprise!!!
 
AccueilRechercherFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La spirale de la vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
éveil



Nombre de messages : 107
Age : 34
Localisation : montpellier
Date d'inscription : 28/09/2007

MessageSujet: La spirale de la vie   Jeu 18 Oct - 19:42

Extrait La Spirale de la Vie (pages 19-24) :

Dans l'océan infini de l'univers, une spirale de vie a surgi dans un mouvement centripète à sept orbites : première étape, l'Infini, la source primordiale et l'origine de tous les phénomènes, Taikyoku, Brahman, Dieu, ou l'Un. Deuxième étape, la polarisation, l'apparition du yin et du yang, la centrifugalité et la centripétalité, l'espace et le temps, la source de tous les antagonismes et complémentarités, l'origine de tous les mondes relatifs. La troisième étape, l'énergie et la vibration, se manifestant à travers les phénomènes du monde, état premier avant et après les apparitions physiques et matérielles. La quatrième étape, manifestation préatomique apparaissant sous la forme de nombreuses particules qui sont les parties condensées du mouvement en spirale de l'énergie. Cinquième étape, le monde des éléments, formé par l'assemblage en spirales de beaucoup de particules préatomiques qui se manifestent dans la structure atomique. Leurs molécules apparaissent aussi dans les états solides, liquides, gazeux et plasmiques, dans leur aspect physique ; et en tant que terre, eau et air dans la nature. La sixième étape, le domaine des végétaux, manifestation organique d'une partie du monde des éléments, chargés électromagnétiquement, croissant et dégénérant entre les forces de contraction et d'expansion sur la surface de la terre. La septième étape, le domaine animal, qui est une transformation plus hautement chargée et activée du monde des végétaux, par conséquent phénomène de vie indépendant. Dans son dernier développement, il y a le genre humain qui est la forme la plus intensément organisée et active des espèces, à la fois physiquement et mentalement.

Le processus universel de cette spirale centripète de la vie a atteint le centre avec la création de l'homme et des autres espèces animales hautement évoluées. La trajectoire centripète de la physicalisation dans cette spirale de la vie commence alors un cheminement inverse, retournant à nouveau vers les manifestations précédentes et surgissant finalement dans l'Un Infini, l'origine de tout. (Voir le diagramme suivant).

La Spirale de la Vie





Dans le processus de l'apparition de la vie humaine, les énergies et vibrations manifestées dans la forme élémentaire de composés chimiques organiques, absorbés et arrangés pour former les végétaux, sont prises dans le dernier processus de physicalisation qui s'est déroulé pendant des millions de milliards d'années, et qui a commencé dans l'Un Infini. C'est le processus de la nutrition, de la digestion et de l'absorption, par le moyen de nos vaisseaux digestifs. Le sang se change pour former les cellules du corps et les cellules reproductives, comprenant l'ovule et le sperme. La formation de l'ovule est un résultat d'un mouvement en spirale centripète des follicules dans les ovaires, yang, tandis que la formation du sperme est le résultat de la différenciation des cellules reproductives, yin, c'est pourquoi tous deux s'attirent et fusionnent pour créer le commencement d'une nouvelle vie. Durant la période embryonnaire qui est approximativement de 280 jours, quatre principales étapes s'installent de façon logarithmique dans l'utérus de la mère. La première est le processus de fertilisation et d'implantation, qui couvre une période d'environ sept jours. La seconde est la formation des principaux systèmes, pendant une période d'environ 21 jours. La troisième est la formation des principaux organes et glandes le long des systèmes, pendant environ 63 jours. La quatrième période voit, pendant 189 jours, la formation des appendices et un développement continu jusqu'au moment de la naissance.

Pendant la période embryonnaire, notre croissance et notre développement sont faits par des opérations autonomes et mécaniques, que l'on peut appeler le jugement primitif et fondamental de notre vie. De la naissance jusqu'à la fin de notre vie humaine, ce jugement primitif continue de fonctionner dans toutes les parties de notre corps, telles que les réactions inconscientes nerveuses, les fonctions digestives et respiratoires et les activités circulatoires et excrétrices, de façon variée. Cependant, peu après la naissance nous commençons à développer la conscience ou le jugement sensoriel pour traiter des différentes sortes d'environnement : le toucher pour l'environnement solide, le goût pour l'environnement liquide, l'odorat pour l'environnement gazeux, l'ouïe pour l'environnement vibratoire et la vue pour le monde de la lumière. L'expérience sensorielle implique alors des désirs physiques variés comme la faim et l'appétit, la douleur et le bien-être, le chaud et le froid, et beaucoup d'autres.

Dans la troisième étape, sur la base des expériences sensorielles, nous continuons de développer notre jugement ou notre conscience émotif, sentimental qui traite des sentiments et de la distinction entre la beauté et la laideur, l'amour et la haine, la joie et la tristesse, l'agréable et le désagréable, l'attachement et le détachement émotifs, l'agrément et le désagrément senti-mentaux. C'est le monde de Roméo et Juliette, du Conte de Genji, de Don Quichotte, de Guerre et Paix.

C'est par la répétition d'expériences d'ascension et de chute au niveau sensoriel et sentimental, que nous développons et amenons notre jugement et notre conscience à la quatrième étape, l'étape intellectuelle : hypothèse et spéculation, conceptualisation et organisation, analyse et synthèse, évaluation et définition, et toutes autres activités mentales similaires, fonctionnant de façon plus objective. C'est à ce niveau que nous formons les concepts logiques, que nous structurons les images raisonnées, que nous concevons les systèmes organisés et définissons les valeurs de façon comparative. C'est le monde de la science et de la technologie modernes, ainsi que celui de l'administration sociale.

Notre conscience se développe alors vers les relations avec les peuples, les sociétés et les mondes. Des relations humaines individuelles nous élargissons notre compréhension et notre équilibre aux relations familiales ; des relations familiales aux relations communautaires ; des relations communautaires aux relations avec l'humanité et les autres espèces. On appelle ce niveau de conscience le jugement social. On fait figurer à ce niveau de jugement, parmi de nombreux autres problèmes, ceux de morale et d'éthique, d'harmonie et de paix, d'équilibre dans la puissance et l'économie. Ce niveau contrôle une vie personnelle du point de vue de la société et une politique nationale du point de vue du profit du monde.

Notre conscience croît toujours par de nombreux succès et échecs qui surviennent dans tous les niveaux de jugement précédents jusqu'à arriver au niveau de la pensée idéologique - Qu'est-ce que la vie ? D'où venons-nous ? Où allons-nous ? Quel est le but de cette vie ? Qui suis-je ? Nous nous mettons à réfléchir sur la signification de notre vie, nous recherchons le secret de l'univers, et nous voulons voir révélée la vérité éternelle. Cette sixième étape de la conscience idéologique est une porte au dernier niveau de conscience. Toutes les religions, doctrines et enseignements traditionnels de l'art de vivre commencent à ce niveau idéologique.

A travers la constante recherche de la vérité universelle, du sens de la vie, de l'origine et de l'avenir de la vie, nous atteignons enfin la conscience universelle, que l'on peut appeler le jugement suprême. Ce niveau est notre compréhension de l'ordre de l'univers et la réalisation de l'amour universel et de la liberté absolue. Atteindre et vivre cette conscience universelle comme une manifesta-tion de l'ordre de l'univers, est ce que l'on appelle entrer dans le satori, nirvana, ou l'état de Bouddha. Cette conscience n'est en conflit avec aucun phénomène, embrassant toutes les contradictions dans ce monde éphémère, comprenant la constitution paradoxale de l'univers tout entier et commençant à exercer notre réelle liberté. A ce moment-là, nous devenons notre propre maître, n'ayant rien contre nous et vivant dans l'esprit de gratitude et d'amour infinis - Un grain, Dix mille grains - et priant pour réaliser éternellement notre rêve sans fin.

Cependant, la majorité des personnes, aujourd'hui, se limitent seulement soit à la deuxième étape, sensorielle, soit à la troisième, sentimentale ou émotionnelle, recherchant les valeurs éphémères dans ce monde changeant. Il y en a peu, parmi eux qui entrent dans la quatrième étape intellectuelle et encore...

Les Niveaux de Jugement et de Conscience

Niveaux
de jugement

Nom de l'Infini
dans chaque niveau
Produits dans chaque niveau

7e Suprême
Conscience universelle et éternelle. Acceptation inconditionnelle, qui embrasse tout. Gratitude infinie, totale liberté.
Liberté
Bonheur éternel avec l'esprit de Un grain dix mille grains. La vie dans le satori, ou le nirvana.

6e Idéologique
Distinction entre la justice et l'injustice, la droiture et l'iniquité.
Justice
Religions, doctrines et disciplines.

5e Social
Distinction entre la bonté et la méchanceté, approprié et inapproprié, correct et incorrect, adaptabilité et inadaptabilité.
Paix
Éthique, codes moraux économie et politique.

4e Intellectuel
Distinction entre raison et déraison, prouvé et non prouvé.
Vérité
Théorie, concept, organisation, système.

3e Sentimental
Distinction entre amour et haine, désirable et indésirable, grâce et gaucherie, joie et peine.
Amour
Arts, romans, poèmes, musique.

2e Sensoriel
Distinction entre confort et inconfort, rassasié et affamé, beauté et laideur.
Confort et plaisir
Outils, habilité, machines.

1e Mécanique
Réponse spontanée, automatique.
Adaptabilité
Le changement est sujet au stimulus de l'environnement.


Le temps et l'espace dans les sept niveaux de jugements

Parlant en termes de temps, tout résultat d'une réponse mécanique change instantanément. Le premier niveau de jugement, le mouvement spontané est une question de secondes. Le second, le résultat sensoriel dure plus longtemps, mais sa durée se compte en minutes. Le troisième, les sentiments durent davantage, sur une période de quelques jours. Le quatrième, les théories intellectuelles ont une influence pendant des années. Le cinquième, les idées sociales durent environ un siècle. Le sixième, idéologique donne les religions et les doctrines qui peuvent durer plus d'un millénaire. Du point de vue de l'espace, plus le jugement est bas, et moins de personnes seront influencées, tandis que plus le jugement est élevé, plus large sera son influence sur un plus grand nombre de personnes, sur un plus grand espace. Certes, tous les résultats et influences produits par le jugement du premier au sixième niveau sont relatifs, éphémères, et finissent tous par disparaître, pour produire des résultats opposés. Par contre, le jugement ou la conscience suprême agit au-delà de la limite du temps et de l'espace, et son influence est éternelle.



--------------------------------------------------------------------------------

...moins qui atteignent les niveaux de conscience sociale (cinquième) et idéologique (sixième). Très peu, de temps en temps, tous les quelques centaines d'années, apparaissent parmi les peuples, qui soient capables d'atteindre et de jouer avec la conscience universelle, le jugement suprême. Ce n'est cependant pas impossible pour quiconque lorsqu'il connaît l'ordre de l'univers et son mécanisme de changement sans fin, le yin et le yang, avec aussi le moyen de le pratiquer, physiquement, mentalement, socialement et idéologiquement, partout, à tout moment, lorsqu'il sait que sa vie humaine sur cette planète est principalement un processus du cycle éternel de changement de l'infini au monde infinitésimal, et de l'infinitésimal à l'infini.

La façon de pratiquer l'ordre de l'univers dans notre vie quotidienne, la macrobiotique, nous guidera tous vers la santé et le bonheur, la liberté et la justice dans ce pays éternel de la vie dans l'univers infini, et nous permettra tous de nous divertir dans notre jeu sans fin avec notre rêve comme habitants actuels sur cette petite planète, la terre.

http://www.celnat.fr/pages/livre_livremacrobiotic-extrait.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
thôt.m
Invité



MessageSujet: Au delà de...   Sam 19 Jan - 18:51

Agrandir ses cercles, chevaucher des spirales...
Revenir en haut Aller en bas
 
La spirale de la vie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un ovni triangulaire en Chine et une spirale
» 2007: Le 02/09 -Sphères en spirale
» spirale céleste en Norvège, l'Ovni qui nous aimait ?
» spirale norvégienne, du nouveau?
» La spirale infernale du gâchis alimentaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Un forum pour l'éveil : Il n'y a que le SOI,rien que le SOI,tout le reste n'est qu'imagination :: Parce que échanger est primordial pour avancer: L'ego est la somme de nos caractéristiques, le mental est notre attachement à cela. :: Éveil , Illumination , Nirvânâ , Samadhi , Satori-
Sauter vers: