Un forum pour l'éveil : Il n'y a que le SOI,rien que le SOI,tout le reste n'est qu'imagination

Forum d'éveil spirituel, d'échange .Nous sommes nombreux à être sur le chemin de l'éveil.Partageons afin de collaborer ensemble vers cette belle entreprise!!!
 
AccueilRechercherFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les rouages de notre psyché...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
éveil



Nombre de messages : 107
Age : 34
Localisation : montpellier
Date d'inscription : 28/09/2007

MessageSujet: Les rouages de notre psyché...   Dim 7 Oct - 16:48

La douleur plus salvatrice que le bonheur...



Voici un extrait des "yogas pratiques" édition Albin michel:

Le but de l'humanité est la connaissance,le seul idéal que nous propose la philosophie orientale.L'homme n'a pas pour but le plaisir,mais la connaissance.Le plaisir et la joie prennent fin;c'est une erreur de supposer que le plaisir est notre but.La cause de tout les malheurs qui nous affligent dans le monde est que les hommes,sottement,stupidement,voient dans le plaisir l'ideal à atteindre.Au bout d'un certain temps,l'homme s'apperçoit qu'il ne faut pas se diriger vers le bonheur,mais vers la connaissance;il découvre que le plaisir et la douleur sont tous deux de grand maitres,et qu'il peut apprendre autant par le mal que par le bien.Au fur età mesure que plaisirs et douleurs défilent devant son ame,ils y laissent diverses images, et c'est le résultat de la combinaison de toutes ces impressions qu'on appelle le "caractère" d'un homme.Prenez le caractère de n'importe quel homme,vous n'y trouverez pas autre chose que la résultante de ses tendances,le total de toutes les impulsions données à son esprit;vous verrez que la joie et la douleur ont également contribué à forger ce caractère.Dans la formation du caractère,le bien et le mal jouent des roles équivalents et,dans certains cas,la douleur est plus grand maitre que le bonheur.Si l'on étudiait les plus nobles caractères que le monde a produits,je crois pouvoir dire que dans l'immense majorité des cas on trouverait que la douleur a plus contribué à les former que le bonheur,la misère plus que la richesse;on verrait que ce sont les coups plus que les louanges qui en ont fait jaillir le feu intérieure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
éveil



Nombre de messages : 107
Age : 34
Localisation : montpellier
Date d'inscription : 28/09/2007

MessageSujet: On ne sais rien,on découvre...   Lun 8 Oct - 18:58

On ne sais rien,on découvre...

Toujours un extrait de "les yogas pratiques".

"La connaissance appartient à la nature meme de l'homme;aucune connaissance ne vient de l'extérieur,tout est en nous.Si nous exprimions avec précision en thermes de psychologie,au lieu de dire qu'un homme "sait" une chose,nous devrions dire qu'il l'a "découverte" ou "dévoilée" ;ce qu'il "apprend" est,en fait,ce qu'il découvre en retirant le voile qui masque son ame,cette ame qui est une mine de connaissance infinie.Nous disons que Newton a découvert la loi de la gravitation.Est-ce à dire que cette loi était postée quelque part dans un coin a attendre le savant?Non,elle était déjà dans l'esprit de Newton;le moment venu,il l'a découverte.
Toute la connaissance que le monde ait jamais reçue vient de l'esprit;la bibliotèque sans fin de l'univers est,toute entière,contenue dans votre esprit.Le monde extérieur fournit seulement la suggestion,l'occasion qui vous amène à étudier votre esprit,mais c'est toujours l'esprit qui reste l'objet de votre étude.La chute d'une pomme a suggeré une réflexion à Newton,qui s'est mis à étudier son propre esprit.Il a regroupé toute les associations d'iddées qui s'y trouvaient déjà contenues,et il a découvert entre elles un rapport nouveau que nous nommons la loi de la gravitation.Cette loi n'était ni dans la pomme ni dans aucun élément caché au centre de la terre .Toute connaissance,qu'elle est trait aux choses matérielles ou spirituelles,est par conséquent dans l'esprit humain.Dans bien des cas,on ne la découvre pas,elle reste voilée,et c'est lorsque le voile est lentement retiré que nous disons que nous "apprenons".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
harmonie



Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 17/10/2007

MessageSujet: clair comme de l'eau de source   Ven 2 Nov - 2:51

J'ai apprécié ce que je viens de lire, car c'est exactement cette sensation que j'ai eu, ces fameux voiles, qui tombent un à un, et je l'espère, un jour, quant j'aurai bien "appris" puisque c'est le terme employé, moi je dis intégré, c'est à dire compris en moi, que tous les voiles se soient enfin dissipés....

Mais cela demande beaucoup de travail sur soi, de lacher prise, mais vu que les sujets sont ouverts, je vais aller mettre les posts aux bons endroits.

flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les rouages de notre psyché...   Aujourd'hui à 14:51

Revenir en haut Aller en bas
 
Les rouages de notre psyché...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Info] Rupture Psyché et Limite de Corps
» le matérialisme est à la mode
» Notre Père!!!
» Prière à Notre-Dame de Lourdes
» Belle fête de Notre Dame du Rosaire !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Un forum pour l'éveil : Il n'y a que le SOI,rien que le SOI,tout le reste n'est qu'imagination :: Parce que échanger est primordial pour avancer: L'ego est la somme de nos caractéristiques, le mental est notre attachement à cela. :: Spiritualité et Psychologie-
Sauter vers: